Rechercher

Le goût du silence

Le goût du silence.

Je sors d'une retraite de 10 jours en silence chez moi et je ressens l'élan de vous partager ce texte que j'affectionne particulièrement.

Belle lecture.


" La porte du dedans donne sur le monde


Aller immobile dans le lieu du vivant silence, offrir son corps à la terre de prière, ce n'est pas se défaire du monde, ni en faire une pause. Aller immobile dans le lieu vivant du silence, ce n'est pas se mettre en apnée du monde pour s'y retourner ensuite en apnée de soi. Ce n'est pas se soulager du monde pour le supporter de nouveau.


C'est le supporter tout de suite. L'embrasser sans attendre.


Aller immobile dans le lieu du vivant silence, ce n'est pas prendre un bain d'ailleurs. C'est prendre un bain du monde. Ce n'est pas s'en réparer, ce n'est pas s'en protéger : c'est y être-enfin.


Aller immobile dans le lieu du vivant silence, ce n'est pas tisser un cocon, souffler une bulle et se cacher dedans, c'est autoriser le monde à être pour nos yeux devenus vivants. Le reconnaître vraiment. Lui offrir l'espace d'un déploiement toujours plus ample, toujours plus digne. S'y rendre sensible, offrir sa peau à son rayonnement, consentir à être affecté.


Entrer en amour.

C'est au monde qu'elle ouvre les portes du dedans. "



Marie Laure Choplin Extrait de " Un coeur sans rempart "



#conscience #spiritualité #silence #meditation #vipassana #retraiteintérieur #retouràsoi #recueillement #libertéintérieur #présence #présenceàsoi #voyageintérieur #

0 vue0 commentaire